Logo zhAW

étude JAMES 2018

En 2018, la Haute École des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) a renouvelé son enquête sur l'utilisation des médias par les jeunes de 12 à 19 ans vivant en Suisse. Les principaux résultats:

Les résultats de cette étude sont relativement semblables à ceux des études de 2010 et de 2012. Certains domaines présentent cependant des différences significatives

  • On observe pour la première fois, une modification des activités de loisirs (hors média). La fréquence des activités exercées avec la famille augmente, celle des rencontres avec les amies et amis est, elle, en baisse.
    → Signes de cocooning?
  • L'importance des services de streaming a considérablement augmenté. Plus de la moitié des foyers dans lesquels vivent les jeunes disposent d’un abonnement fournissant de la musique et des films en streaming. Pour la première fois, le nombre d'abonnements aux films et séries en continu a dépassé celui des abonnements aux journaux.
    → Comment ce paradis du divertissement affecte-t-il les jeunes ?
  • Au cours des quatre dernières années, une augmentation considérable de la cybermanipulation psychologique a été enregistrée. Un tiers des jeunes déclare avoir déjà été abordé en ligne par un inconnu démontrant des intentions sexuelles indésirables.
    → Un travail d'information/sensibilisation précoce s'impose d'urgence.
  • Le téléphone mobile est omniprésent: 99% des jeunes possèdent un smartphone. Le temps passé sur Internet durant le week-end a augmenté : en moyenne 4 heures par jour (contre 3 heures 40 minutes auparavant). Le temps passé sur Internet pendant les autres jours de la semaine reste, lui, inchangé à 2,5 heures.
  • Équipement: le nombre d'appareils photo numériques, de lecteurs DVD, de mp3 et de radios continue de diminuer chez les jeunes. Le smartphone, polyvalent, a certainement pris en charge ces fonctionnalités.
    Pour la première fois, un effet de saturation aux tablettes peut être observé.
    → Comment l'introduction des tablettes dans les écoles influencera-t-elle cette nouvelle tendance ?
  • Les jeunes sont inscrits sur les réseaux sociaux : Instagram ou Snapchat comptent le plus d’inscriptions avec 87% resp. 86%. Environ ¾ des jeunes se rendent quotidiennement sur ces deux plates-formes, la plupart d'entre eux les utilisent même plusieurs fois par jour.
  • Fortnite est rapidement devenu le jeu le plus populaire. La liste des jeux favoris reste, sans cela, globalement semblable.
    → Tendance à une "violence douce", anodine ou banalisée ?

Tous les résultats de l'étude JAMES sont accessibles sur le site Web de la ZHAW: étude JAMES 2018 .